Les serres à tomates – Tests & Avis

La serre à tomates, elle va vous faire rougir !

Pourquoi une serre à tomates dans votre jardin ?

Les serres à tomates, en effet les tomates sont les reines du jardin, elles peuvent intégrer vos nombreux plats, et leurs nombreuses variétés vous laisseront un choix immense, elles sont également excellentes pour votre santé.

Mais attention, la tomate a besoin de beaucoup de lumière pour pouvoir se développer correctement, et malheureusement elles peuvent s’abîmer rapidement en cas de grêle ou du vent. C’est pourquoi, la serre tunnel est la solution la plus recommandée et économique pour cultiver vos tomates sous abri.

Une serre à tomates protégeant des maladies comme le mildiou.
Une serre à tomates protégeant des maladies.

Les avantages de la serre tunnel pour les tomates

Il existe de nombreux avantages avec ce type de serre. Cette culture étant sensible aux maladies comme le mildiou qui apparaît dans des milieux humides, il faut donc privilégier un milieu ventilé et à faible hygrométrie. C’est pour cela que la serre à tomates, aussi appelée la serre tunnel, est idéale car elle vous permet de contrôler l’environnement de culture.

Un pied de tomates avec le mildiou comme maladie.
Un pied de tomates atteint de mildiou

Un autre avantage des serres tomates concerne la croissance des tomates, qui sera bien plus rapide. De plus, les variétés tardives pourront produire plus longtemps et votre récolte s’en trouvera également prolongée.

N’oublions pas qu’avec une serre en plastique, les tomates auront 3 à 4 semaines d’avance par rapport à des plants cultivés en plein air.

Quel type de tomates cultiver ?

Vous pouvez cultiver n’importe quel type de tomate dans une serre, mais les variétés en buisson (également connues sous le nom de déterminées) prennent beaucoup de place au sol, alors que les variétés en cordon (également appelées poteaux ou indéterminées) utilisent au mieux l’espace vertical et sont, par conséquent, bien plus productives en terme de rendement total et de meilleures tomates à cultiver dans une serre.

La magnifique tomate tumbler
La magnifique tomate tumbler

Les variétés comme la tumbler ou la sweet million, qui sont de petits types de buissons développés pour pousser dans des pots ou des paniers suspendus, peuvent être cultivées également dans une serre jusqu’à l’arrivée de l’été, puis déplacées sur le balcon ou la terrasse, pour la saison chaude.

En général, le fournisseur de semences indique si une variété particulière de tomate est meilleure en serre ou en plein air.

Vous pouvez généralement cultiver des espèces d’extérieur dans une serre, mais il faudra des espèces résistantes au froid, à moins que vous ne jouissiez d’un microclimat très chaud comme celui de certains jardins du sud-est de la France.

Les producteurs commerciaux ont l’avantage de disposer d’un chauffage par temps frais et d’une ventilation et d’un contrôle climatique automatiques lorsque l’été est plus chaud, ce qui leur permet de cultiver presque tous les jours de l’année.

Sans chauffage, votre serre domestique (techniquement appelée serre froide s’il n’y a pas de chauffage du tout) prolongera néanmoins la saison de plusieurs semaines.

Quelles sont les meilleures tomates à cultiver en serre ?

Quelques suggestions pour les meilleures tomates à cultiver en serre.

Ce sont toutes des variétés à cordon :

Sungold : précoce, prolifique et très douce.
Capriccio : variété commerciale moderne qui a remplacé la Cedrico. Excellente saveur, fiable et constante.
Ferline : ancienne variété commerciale, similaire à Capprica.
Délice du jardinier : une tomate cerise précose très productive.
Ailsa Craig ou Craigella : une ancienne variété écossaise créée en 1912, très résistante.
Black Opal : une variété noire et sucrée vraiment excellente.

La tomate Black Opal
La tomate Black Opal

Comment semer les graines de tomates

Remplissez un bac à semis de compost (n’importe quel compost polyvalent) et aplatissez légèrement le compost à l’aide d’un tamis.
Placez les graines à la surface du compost, en les espaçant régulièrement et en en semant un peu plus que nécessaire. Recouvrez les graines d’environ 0,5 à 1 cm de compost.
Le compost doit être humide mais pas saturé en eau.
Si vous avez un propagateur, placez le plateau de semis dans le propagateur et mettez le couvercle.
Si vous cultivez des tomates en pot à partir de graines ou dans un propagateur, placez-le dans un endroit chaud, à l’abri de la lumière directe du soleil. La pièce doit avoir une température minimale de 18°C, pour protéger votre culture et avoir des tomates dans votre jardin.

Quels soins apporter aux plants de tomates ?

Jour 17-28 : Les semis devraient apparaître à la surface, mais certaines variétés peuvent prendre jusqu’à 28 jours pour germer. Consultez votre paquet de graines pour plus de détails.
Une fois que les semis sont apparus, placez les plateaux de semences dans une partie lumineuse et chaude de la maison. Par exemple, un rebord de fenêtre est idéal. Maintenez le compost humide, mais pas mouillé. Si vous utilisez un couvercle de propagateur, retirez-le lorsque toutes les plantules sont apparues au sol.

Jour 50-60 : Les semis sont assez grands pour être placés dans des pots individuels…
Remplissez un pot avec du compost et utilisez un crayon pour faire un trou assez grand pour le plant.
Tenez le plant de tomate par ses feuilles et faites doucement levier pour le sortir du bac de semis. à l’aide d’une plume ou d’un crayon. Puis abaissez le plant dans le terreau de son nouveau pot.
Arrosez le compost sans le saturer en eau.
Placez les pots dans un endroit chaud et ensoleillé, comme une serre chauffée, une véranda ou un rebord de fenêtre dans une pièce chaude.

Transférer dans un grand pot pour terminer.

Une fois que les plants de tomates ont atteint une hauteur de 15 cm. Plantez-les dans le pot de tomates choisi idéalement d’un diamètre de 25 cm (voir les instructions relatives aux graines pour connaître la taille idéale du grand pot).
Si vous utilisez un propagateur électrique chauffé, vous devrez progressivement sevrer les plants de tomates de la chaleur du propagateur. Le moment de cette étape dépend des conditions de température et de la présence ou non d’un chauffage dans votre serre. C’est le processus du durcissement.

Sélection en images des variétés de tomates pour serre.

Il est souvent plus facile d’observer sur un visuel la tomate que vous choisirez pour votre jardin, bien à l’abri dans une serre, sous un tunnel avec sa bâche protectrice. Voici un comparatif visuel des tomates que nous avons sélectionnées pour vous.

Pour finir, il existe deux types de structure pour votre serre à tomates : celle en acier et celle en aluminium

Quelle serre de jardin ?
Logo